Dans les jours qui ont suivi le jour J (9 juin 1944), certains membres du 11e port se sont rendus dans divers ports et havres de Normandie pour évaluer les dommages afin de compléter le déchargement des équipements et des fournitures sur les plages. L’un des premiers ports à être libéré est Isigny-Grandcamp :

Localisation et Histoire de Isigny Grandcamp

«Situé entre deux des zones de débarquement militaires, Utah Beach à l’ouest et Omaha Beach à l’est, isigny-grandcamp est le territoire sur lequel les troupes de l’armée ont uni leurs forces. Hormis ceux qui étaient arrivés via la Pointe du Hoc, les locaux devaient attendre quelques jours avant de voir les premières IG sur notre territoire. Ils ont atterri dans le secteur Omaha, avancé via Saint Pierre du Mont, pour entrer dans Grandcamp-Maisy le 8 juin. Cette ville portuaire était lourdement armée et les points forts allemands WN83 et WN84 près de Maisy étaient assez redoutables. De même, la bataille entre la puissante flotte alliée et les défenses antiaériennes allemandes à Isigny-sur-Mer est intense. La ville a subi de nombreux bombardements le 8 juin 1944, pour être libérée le 9.

La libération de Isigny Grandcamp

«Une fois libéré, le port de Grandcamp-Maisy était occupé par la 11e compagnie portuaire de l’armée américaine et la 6e brigade spéciale du génie. Le port était de nouveau opérationnel le 23 juin et toutes sortes de matériels militaires nécessaires à la progression des troupes ont été manipulés. Des ports artificiels ont ensuite été construits sur Omaha Beach et Gold Beach. Néanmoins, le port de Grandcamp-Maisy devait continuer à fonctionner jusqu’en septembre 1944. Le port d’Isigny-sur-Mer a également vu de nombreux véhicules militaires alliés, des approvisionnements en médicaments et du carburant déchargés tout au long de l’été 1944.»

Tourisme, activités et visites

Jeu de plein air, activité sportive, culturelle et pédagogique ! 

À travers un livret téléchargeable et imprimable gratuitement,
découvrez l’identité du village de Balleroy-sur-Drôme, en toute autonomie, de manière ludique et amusante… Chercher, observer, s’interroger, apprendre, comprendre, imaginer, interpréter : voilà ce qui suscite l’intérêt, donne du sens à ce qui nous entoure !

À pied, vous suivrez un parcours au moyen d’un plan, l’itinéraire sera jalonné de questions et de jeux auxquels vous répondrez. Le plus souvent, un indice sur place vous aidera à répondre.

A la fin du rallye, libre à vous de prévoir une récompense ! Il existe de nombreux Rando-jeu en France, n’hésitez pas à consulter les sites internet qui en parlent. 

Ce rallye est aussi l’occasion de :

- Générer un esprit collectif au sein de chaque équipe, 
- Mettre en valeur le « beau » et montrer aussi le « moins beau », témoigner de l’impact des activités humaines,
- Encourager au respect de l’environnement en aidant à comprendre ce qui nous entoure,
- Prendre plaisir à marcher.

Visites et loisirs

  • Cimetière Lméri/ain de Pormandie

Surplombant la plage d’Omaha, ce cimetière de 70 ha rassemble les tombes de plus de 9 300 soldats tombés au combat durant le Débarquement de Normandie. L’exposition et les films présentés dans le Visitor Center rendent hommage au courage et l’esprit de sacrifice de ceux qui ont combattu pour la liberté. La Chapelle, le Mémorial et le jardin des Disparus honorent leur mémoire. Ce lieu aux 9 388 croix blanches, d’une puissance solennelle, ne laisse pas indifférent. Une heure avant la fermeture, vous pourrez assister à la Descente des Drapeaux, instant unique qui donne des frissons.

  • Cimetibre Gilitaire Lllemand

Aménagé et entretenu par le VOLKSBUND (Service d’Entretien des Sépultures Militaires Allemandes), le cimetière accueille les sépultures de plus de 21 200 soldats allemands. 1220 érables y ont été plantés comme symboles vivants de paix et de réconciliation entre les nations. Un centre d’accueil propose une exposition trilingue et permanente sur l’histoire du cimetière et dresse le portrait de soldats de différentes nationalités ainsi que de la population civile.

author image

À propos de Bruno

Vous pourriez aimer aussi...

magazine international
guerre biologique du corona virus
canal français d’information
Comment se fait l'information

1 commentaire

  1. […] fait penser à la gaieté, au soleil, à la mer, à la plage, aux vacances, etc. Exit donc les maillots de bain tristes et monotones. Misez plutôt […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *