Si vous êtes à la recherche d’une thérapie, vous avez peut-être remarqué l’apparition d’un nouveau terme, mais en quoi la thérapie comportementale est-elle différente de la psychanalyse ou d’autres types de thérapie par la parole ? Avec autant de formes différentes de psychothérapie disponibles, il peut être difficile de les distinguer. Et comprendre les différences dans le fonctionnement de ces différents types de thérapie est crucial pour décider lequel vous convient le mieux.

Qu’est-ce que la psychanalyse ?

La psychanalyse, également connue sous le nom de thérapie psychanalytique, est née dans les années 1890 grâce aux travaux de Sigmund Freud, qui croyait que les difficultés émotionnelles des gens sont associées à des pensées et des sentiments inconscients, c’est-à-dire des souvenirs, des désirs ou des émotions profondément enfouis dans leur psychisme.

Le traitement consiste à accéder et à analyser la personnalité et les expériences du patient, en particulier celles de l’enfance et du début de l’âge adulte. Grâce à un nombre indéterminé de séances avec un psychanalyste qualifié, le patient augmentera sa prise de conscience des schémas nocifs (ou inadaptés) inconscients et déterrera toutes les émotions refoulées.

Le changement que la psychanalyse apporte est initié par cette prise de conscience accrue, l’idée étant qu’une fois que le patient peut voir les schémas et les émotions dans son esprit inconscient, il sera capable de les intégrer à son esprit conscient et de défier toute pensée ou sentiment inadapté. De ce fait, une psychanalyse est la solution pour débuguer l’inconscient, vous pouvez en savoir plus sur la consultation d’un psychanalyste.

Qu’est-ce que la thérapie comportementale ?

La thérapie comportementale, également connue sous le nom de psychothérapie comportementale ou thérapie de conditionnement, est moins axée sur le passé et l’inconscient du patient. Au lieu de cela, la thérapie comportementale vise à évaluer les actions du patient et les contextes dans lesquels elles se produisent, afin d’apporter des changements de comportement qui amélioreront l’état émotionnel du patient.

La thérapie comportementale se déroule généralement sur un nombre défini de séances (contrairement à la psychanalyse, qui peut prendre des années voire des décennies). Au cours de ces séances, le prestataire travaillera avec le patient pour identifier les comportements associés à ses émotions négatives, puis mettra en œuvre une gamme de techniques pour entraîner le cerveau du patient à recadrer ses schémas de pensée négatifs et à améliorer sa santé mentale.

Les techniques mises en œuvre par le prestataire dépendront du trouble particulier du patient. Des problèmes comme l’anxiété et la dépression sont souvent améliorés par des exercices comme la restructuration cognitive et la planification d’activités, tandis que les phobies et le SSPT répondent souvent à une désensibilisation systématique, à une thérapie par aversion ou à une thérapie d’exposition.

Thérapie comportementale vs psychanalyse

La principale différence entre la psychanalyse et la thérapie comportementale est la cible du traitement : alors que la psychanalyse cherche à comprendre l’inconscient du patient, la thérapie comportementale se concentre davantage sur la modification du comportement du patient pour améliorer les résultats.

Une autre différence clé est la durée de ces thérapies. La psychanalyse peut prendre des années, certaines personnes voient même leur psychothérapeute pendant la majeure partie de leur vie. Le travail n’est jamais vraiment terminé, car le sujet, c’est à dire les expériences du patient et ses pensées et sentiments inconscients est en constante évolution. La thérapie comportementale, quant à elle, est étroitement centrée sur un contexte ou un problème particulier et utilise des techniques qui donnent des résultats relativement rapidement.

À propos de Cyril

Vous pourriez aimer aussi...

Pourquoi l'apprentissage en ligne est plus efficace et plus rentable que les alternatives
achat cbd
Trouver l’amour sur des sites de rencontres
produit japonais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *