Des recherches prometteuses indiquent que les mesures suivantes peuvent vous aider en tant que seniors à garder l’esprit vif en vieillissant :

Contrôlez les problèmes de cholestérol et l’hypertension artérielle.

Ces conditions peuvent augmenter votre risque de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux, qui contribueraient au développement de certains types de démence. Dans une étude publiée dans PLoS One, la santé cardiovasculaire – avoir une glycémie, un taux de cholestérol et une pression artérielle sains, tout en étant physiquement actif, en ayant une alimentation nutritive, en maintenant un poids sain et en ne fumant pas – a été associée à une meilleure fonction cognitive.

Ne fumez pas et ne buvez pas excessivement.

Étant donné que ces deux facteurs sont considérés comme augmentant le risque de démence, il convient de cesser de fumer et, si vous buvez, vous devez le faire avec modération.  C’est le moment de penser votre bilan retraite.

Faites de l’exercice pour seniors régulièrement.

On pense que l’activité physique régulière contribue à maintenir le flux sanguin vers le cerveau et à réduire le risque de maladies telles que l’hypertension artérielle, qui sont associées au développement de la démence. Selon une étude publiée dans les Annales de la médecine en 2015, un exercice physique régulier et vigoureux contribue à réduire le risque de démence.

Adoptez une alimentation saine pour seniors.

Les chercheurs ont trouvé des preuves solides que la vitamine E, les vitamines B et les acides gras oméga-3 pourraient aider à prévenir la démence, tout en évitant les graisses saturées, les chercheurs ont trouvé des preuves que les légumes à feuilles vertes, les autres légumes, les baies et les fruits de mer sont neuroprotecteurs. Des études ont également montré que le régime méditerranéen et le régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) ont des effets protecteurs contre la démence. Le régime méditerranéen met l’accent sur les légumes, les graisses saines comme l’huile d’olive et les acides gras oméga-3 du poisson, tandis que le régime DASH se concentre sur les fruits et les légumes, les produits laitiers allégés ou sans matières grasses, les céréales complètes et les viandes maigres, tout en réduisant les aliments transformés et en limitant la consommation de viande rouge. Un nouveau régime appelé MIND (Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay) intègre de nombreux éléments du régime méditerranéen et du régime DASH, mais avec des modifications qui reflètent les preuves actuelles de la neuroprotection du cerveau, selon l’article des Annales de l’Académie des sciences de New York.

Recevez une bonne éducation.

Les personnes ayant plus d’années d’éducation formelle sont moins exposées au risque d’Alzheimer et d’autres démences que celles ayant moins d’années d’éducation formelle, selon l’Association Alzheimer. Certains chercheurs pensent que le fait d’avoir plus d’années d’éducation permet de constituer une « réserve cognitive », c’est-à-dire la capacité du cerveau à utiliser les connexions entre les neurones (cellules nerveuses) pour vous permettre de continuer à effectuer des tâches cognitives malgré les changements cérébraux dommageables.

Stimulez votre cerveau.

Selon l’Association Alzheimer, le fait d’avoir un emploi stimulant sur le plan mental et de s’engager dans d’autres activités stimulantes sur le plan mental des seniors peut également aider à constituer une réserve cognitive. Vous pouvez également garder votre esprit actif en acquérant de nouvelles compétences. Une étude de 2017 publiée dans The American Journal of Geriatric Psychiatry suggère que l’acquisition de compétences à un âge plus avancé, y compris celles liées à l’adoption de nouvelles technologies, pourrait permettre de réduire ou de retarder les changements cognitifs associés au vieillissement. Dans cette étude, des adultes âgés ont suivi un cours hebdomadaire de deux heures au cours duquel ils ont appris à utiliser une tablette informatique. Après les dix semaines de formation, l’engagement dans cette nouvelle activité mentalement stimulante a été associé à une amélioration de la vitesse de traitement.

Socialisez davantage.

Se faire de nouveaux amis ou passer du temps avec ceux que vous avez pourrait être bon pour votre cerveau. Une étude de 2018 publiée dans Scientific Reports et portant sur des adultes âgés en Chine a révélé que les participants dont l’engagement social est élevé ou accru de façon constante présentent un risque de démence plus faible que ceux dont l’engagement social est faible de façon constante.

author image

À propos de Bernard

2 commentaire

  1. […] que le chou et les légumes ont des propriétés magiques; Ce sont les quelques calories que ce régime nous […]

  2. […] et les hommes entre 50 et 60 ans. Malheureusement, on ignore encore la vraie origine de cette maladie neurodégénérative. Toutefois, certains spécialistes, d’après leurs recherches, pensent […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *