Encore peu connue du public, la démence fronto-temporale est pourtant une maladie qui touche plusieurs personnes en ce moment. C’est pourquoi il est important de bien la connaître.

Démence fronto-temporale : tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie neurodégénérative

À un certain âge, tout le monde peut contracter une maladie liée au vieillissement. La maladie d’Alzheimer, entre autres, fait partie des troubles qui touchent la plupart des seniors. Elle entraîne notamment des troubles cognitifs aux personnes atteintes. Toutefois, cette maladie est loin d’être la seule présentant de tels symptômes. Il en existe donc d’autres, et certaines d’entre elles apparaissent même plus précocement. Le point dans les lignes qui suivent.

À propos de la DFT (démence fronto-temporale)

Bien qu’elle soit encore peu connue du grand public, la démence fronto temporale ou DFT touche actuellement une multitude d’individus. Rien qu’en France, elle a déjà atteint jusqu’à 6000 personnes. Malgré qu’elle présente des symptômes un peu similaires à ceux de la maladie d’Alzheimer, c’est-à-dire des troubles cognitifs, il s’agit d’une tout autre maladie neurodégénérative. La différence réside surtout dans le fait que les troubles du comportement se révèlent à la fois plus graves et plus précoces avec la DFT.

Il en est de même pour les troubles du langage.

Dans cette maladie, les zones temporale et frontale du cerveau sont altérées de façon progressive, d’où l’origine de ces symptômes. Pour entrer dans les détails, il faut savoir que le lobe frontal sert à prendre le contrôle des émotions et des impulsions. Il permet également d’organiser et de planifier les différentes tâches. Le lobe temporal, quant à lui, est indispensable pour reconnaître les visages, comprendre les mots, etc. Si ces parties sont donc touchées, cela entraînera des troubles de comportement et de langage.

DFT : quelles en sont les causes ?

Avant de voir les causes probables de la démence fronto temporale, il faut savoir qu’elle touche majoritairement les femmes et les hommes entre 50 et 60 ans. Malheureusement, on ignore encore la vraie origine de cette maladie neurodégénérative. Toutefois, certains spécialistes, d’après leurs recherches, pensent qu’il s’agit d’une maladie héréditaire. Effectivement, 20 à 30 % des cas diagnostiqués correspondent à des formes héréditaires. De plus, les individus touchés par la forme familiale de la DFT présentent des symptômes dès 40 à 45 ans, contrairement à la moyenne de 50 à 60 ans précisée précédemment. Il est d’ailleurs à noter que les symptômes peuvent ne pas être les mêmes pour les membres d’une famille.

démence fronto-temporale : y a-t-il des traitements pour cette maladie ?

Malgré qu’elle commence à faire son apparition dans la société, il n’existe encore aucun remède efficace pour faire face à la démence fronto temporale. Il en est de même pour les traitements servant à la ralentir. Toutefois, il est bel et bien faisable de retarder ses symptômes. Pour venir à bout des troubles de la déglutition et conserver le plus longtemps possible le langage donc, il est recommandé de faire appel à un orthophoniste. Ce spécialiste est en effet à même de prendre en charge ces opérations. Il est également conseillé de recourir à un orthophoniste pour travailler les capacités motrices. La stimulation des fonctions cognitives en vue de les préserver peut enfin être réalisée par un ergothérapeute. Il ne faut pas ainsi hésiter à se rendre auprès de ce professionnel.

author image

À propos de Bruno

Vous pourriez aimer aussi...

epilation
intoxication alimentaire chez l'enfant
Régime et soupe au chou
Quels aliment contiennent de la lactose?

1 commentaire

  1. […] perception personnelle des choses peut finir par “déformer” la réalité elle-même, tant nos émotions et sentiments peuvent être contradictoires, sans compter qu’ils varient dans le temps, pas vrai […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *