Toutes ces explications ne font pas sortir les billets du portefeuille. Ce ne sont que des tendances que le marché suit avec différents types de configuration dans la présentation des offres. La raison est que le client a encore des réserves avant de se confier la satisfaction de leurs besoins. Pour cela, il faut recourir à l’approche du pied dans la porte. Il consiste en une technique de persuasion différente de la précédente. Il s’illustre par l’engagement qui est aussi appelé cohérence. Le procédé est le fait de lancer une demande pour mieux préparer une plus conséquente ultérieurement.

Des études scientifiques présentent la concentration d’une petite action chez un individu précis augmente les chances d’obtenir plus de résultat dans le rapport action comportement du fait d’un engagement plus important par la suite. L’exemple le plus frappant est un achat ou la souscription à un abonnement.

La psychologie sociale de Cialdini se réfère à ce fait de marché en particulier.

Elle parle de cohérence dans la persuasion de fait de la nature humaine qui tend à être cohérent dans ses actions. Par exemple, dans le cas d’une promesse fait e à un ami pour le rencontrer un dimanche après-midi. Le fait de souhaiter respecter cet engagement pousse la personne à réaliser le rendez-vous sous peine de devenir une personne sans parole.
Pour cette raison, de nombreux marketeurs demandent les mails avant de faire une vente de produit de façon à faire le prélude de la vente en question. En bref, cette technique nommée le pied dans la porte se crée une ouverture par l’intermédiaire de la petite demande pour ensuite donner plus de chance à une demande plus importante qui est la vente d’un produit ou d’un service.

Toutes ces théories méritent une application dans la pratique

Le principe de la persuasion peut se faire en plusieurs façons et espérer une réussite du business. Une consultation des sites de e-commerce permet d’avoir de plus amples aperçus concernant le mode de faisabilité de ce genre de procédé. Pour son cas, Shopify propose 3 plans avec leurs tarifs et valeurs propres. Toutes ces actions ne représentent pas une demande d’utilisation de la carte de crédit. Le but est ailleurs, l’action est de proposer la création d’une boutique qui permet d’acheter un forfait ultérieurement. Ce sont des offres comme une utilisation de 14 jours le tout gratuitement. C’est une offre alléchante qui est le plus souvent accepté par les consommateurs. La possibilité d’avoir à disposition une boutique de e-commerce sans aucune dépense est tout à fait irrésistible. C’est une illustration représentative de la technique du pied dans la porte.

Concernant Shopify, quel serait le scénario idéal ?

Le fait de créer sa propre boutique est bien aisé avec toutes ces indications précitées. Il suffit de quelques jours pour qu’elle soit fonctionnelle avec des produits pour faire du dropshipping. Si l’affaire marche bien, il est même possible déjà de faire des transactions et des ventes avec l’utilisation de publicité. Au terme des 14 jours d’essais gratuit, le besoin est bien installé. Ceci induit à un achat d’abonnement pour continuer l’activité. Le principe est donc de crée le besoin chez le client pour lui induire à une utilisation future. Cela offre une affirmation à une théorie psychologique précédente portée sur la cohérence de l’action humaine. D’où la concrétisation d’une seconde action de façon à faire perdurer la première expérience ressentie durant l’utilisation gratuite au cours de la période d’essais.

author image

À propos de Bernard

Vous pourriez aimer aussi...

domiciliation
Domicilier son entreprise
Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *