Les travaux de rénovation présentent de nombreux avantages lorsqu’on a affaire à un bien ancien. La remise à neuf du logement cumule des avantages non négligeables et en particulier, en matière de déficit foncier. Pour mieux comprendre ce concept, voici tous les détails.

Déficit foncier : que des avantages à portée de main

Obtenir un déficit foncier est une aubaine pour les investisseurs. Mais ce concept est avant tout fondé sur la réhabilitation et la rénovation de bien ancien. Investir dans l’immobilier ancien représente un risque pour les investisseurs. Ils redoutent au fait, les revenus générés et l’attractivité du bien sur le plan locatif. Pourtant, ce concept possède plusieurs avantages. Déjà, il faut d’abord comprendre le principe de déficit foncier. Il s’agit généralement d’une forme de défiscalisation foncière. Lorsqu’on achète un bien ancien pour le louer, le déficit foncier prend tout son sens dans la mesure où on réalise des travaux de rénovation. Or, rénover un appartement pour le remettre ensuite à neuf en vue d’une location sur le long terme, là, on parle de déficit foncier. Ainsi, ce dernier a un lien avec les travaux de réhabilitation et de rénovation de l’appartement à louer. Outre cela, un bien entièrement rénové est synonyme de décence et gagne alors de la valeur. A cela s’ajoute les avantages fiscaux. Les propriétaires vont systématiquement réduire leurs impôts et optimiser d’autant plus leurs revenus locatifs. En effet, comme les travaux sont lourds financièrement parlant, ils pourront donc profiter d’une défiscalisation importante. Ainsi, ils ne seront plus concernés par le plafonnement global notamment des niches fiscales, lequel est fixé à 10.000 euros de réduction fiscale par an.

Un plus sur la défiscalisation

Il est possible de faire une déduction de ses revenus fonciers soit jusqu’à 10.700 euros, de reporter le déficit foncier maximum à 10.700 euros pendant 10 ans. On peut aussi avoir la possibilité de cumuler ce dispositif avec d’autres dispositifs de défiscalisation. En tout cas, le déficit généré peut être imputé sous réserve de quelques conditions. Comme déjà stipulé plus haut, il est imputable sur les revenus fonciers déjà existants et ce, sans aucune limite. Ensuite, le déficit foncier sera aussi imputé sur le revenu global sans franchir la limite de 10700 euros. Cette déduction fiscale est aussi possible dans la mesure où le contribuable ne possède pas de revenus fonciers existants ainsi, il sera déduit directement sur le revenu global. Mais pour cela, il faut avant tout rénover un appartement afin de générer un déficit foncier.

Top 3 villes attractives pour investir en immobilier

Pour investir en immobilier neuf ou ancien, il existe bien des villes favorables notamment Montpellier, Aix en Provence et Marseille. Malgré la crise, le prix au m2 dans ces trois localités reste attractif. La ville de Montpellier est éligible au dispositif Pinel, à la loi Denormandie, à la loi Malraux et évidemment au déficit foncier. Le prix au m2 est de 2950 euros soit, un rendement potentiel estimé à 5% environ. Montpellier est une ville où il fait bon de vivre grâce avant tout à sa position stratégique par rapport à l’Espagne. Mais c’est aussi grâce à sa qualité de vie. Aix en Provence a aussi tout son charme et offre aussi un large choix d’investissement incluant le déficit foncier. Le prix au m2 est autour de 4 180 euros. C’est la capitale culturelle de Provence qui attire un grand nombre de locataires. Il faut tout de même choisir le meilleur quartier pour réussir son investissement. Enfin, Marseille est l’une des grandes villes de France. Le prix moyen au m2 est de 2 993 €. C’est une ville qui répond à tous les critères d’un meilleur investissement.

author image

À propos de Dana

Vous pourriez aimer aussi...

Liste de choix Google
Les questions essentielles sur l’entretien de la chaudière 
promotion en ligne pour invité
Pia rgpd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *