La contre expertise d’assurance est le fait de demander à un expert de refaire l’estimation des dégâts et des remboursements auxquels vous avez droit. Vous devez pour ce faire vous adresser à des experts indépendants et certifiés. Il y a des normes à respecter en la matière. Notamment, il faut que l’expert de l’assurance et celui que vous avez engagé soient là pendant la nouvelle expertise. En outre, vous devez payer les frais de la contre expertise. Alors, il faut choisir le bon moment pour ce faire. Quand avez-vous réellement besoin d’en passer par là ?

Quand l’assureur essaie de se dédouaner de ses responsabilités

Une contre expertise  d’assurance est recommandée quand l’assureur essaie de se dédouaner de ses responsabilités. Effectivement, il y a des situations où le remboursement de la part de l’assurance ne s’applique pas. C’est notamment le cas si les dégâts sont dus à une action volontaire de votre part.

De même, votre contrat d’assurance présente une liste de situations prises en charge selon votre formule. Il vous suffit d’un coup d’œil pour connaître également les démarches à faire afin de vous faire rembourser.

Il faut une expertise de la part de l’assurance pour savoir si la situation que vous vivez est remboursable ou non. Néanmoins, les experts envoyés par l’assureur ne sont pas totalement objectifs. Ils sont là pour préserver les droits de leur client. Ils peuvent donc être tentés de ne pas considérer votre cas comme remboursable dans son rapport. Ce qui nécessite une contre expertise.

Quand l’estimation de vos remboursements ne vous satisfait pas

La contre expertise d’assurance consiste donc à protéger vos droits contre les abus des assureurs. Dans certaines expertises, le remboursement est bel et bien possible, mais pas à la hauteur normale prévue dans le contrat. Il peut s’agir d’une erreur ou d’une véritable intention de se dédouaner.

Si vous croyez que vous pouvez toucher davantage de la part de votre assureur, une contre expertise est de mise. Ce qui mettra en avant la valeur réelle des dégâts subits et le montant que vous devez toucher.

Il est possible de demander une contre expertise pour n’importe quel type de contrat d’assurance. Ce peut être un contrat d’assurance auto, couverture maladie, assurance habitation, etc.

Après une première estimation de la part de l’assureur

Vous l’aurez compris, une contre expertise n’intervient donc qu’après une première estimation de la part de l’assureur. Sachez d’ailleurs que si celle-ci est en contradiction avec l’estimation de votre assurance, une troisième expertise devra être menée. Le but étant de confirmer l’un ou l’autre des rapports.

La contre expertise est à la charge du bénéficiaire. Vous choisissez d’ailleurs vous-même l’entreprise qui mènera à bien cette démarche. Optez pour un prestataire de renom et avec une bonne réputation sur le marché.

Organisez comme il se doit votre contre expertise. Notamment, votre expert et celui de votre assurance devront être présents sur les lieux le jour J. Il en va de la validité du rapport.

À propos de Rojo

Vous pourriez aimer aussi...

Assurance vie, meilleures offres
animal
assurance
Assurance auto temporaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.