Le système de plomberie est certainement le circuit le plus important dans un habitat. Cependant, il a tendance à présenter divers soucis tels que des bouchons dans les canalisations. Ces derniers sont d’ailleurs très fréquents. Ils proviennent généralement du manque d’attention, mais encore beaucoup d’autres éléments peuvent en être la cause. Quoi qu’il en soit, différents signes vous indiqueront la présence de ce type de soucis. Pour en savoir plus sur l’engorgement des canalisations, suivez cet article.

Les origines des bouchons dans les conduits

La présence des bouchons dans les canalisations est le souci le plus fréquent en matière de plomberie, car très souvent ils sont causés par de la négligence. En effet, les habitants d’une maison ont l’habitude de ne pas filtrer tout ce qui passe dans les conduits. Pourtant, certains éléments s’agrippent et s’accumulent dans les canalisations. On cite par exemple les restes d’aliments, les graisses ou encore l’amas des cheveux.
L’autre origine des bouchons dans les conduits est le manque d’entretien. Sans un entretien régulier, le système de plomberie, plus précisément les conduits présentent et accumulent des tartres et des calcaires. Ces dépôts vont ensuite constituer les bouchons surtout s’ils s’agrippent à d’autres déchets. Encore beaucoup d’autres causes sont derrière l’engorgement des canalisations. Pour en savoir un peu plus, visitez le blog qui propose une autre façon de faire l’information.

Les signes de l’engorgement des canalisations

En général, la présence des bouchons dans les canalisations se fait facilement remarquer. C’est parce que les signes peuvent être de l’eau qui stagne à la surface d’un évier ou bien d’une baignoire. À cause des résidus qui s’accumulent dans les conduits, un bloc se forme pour empêcher l’eau de circuler normalement. Au fil du temps, l’eau n’arrive plus à parcourir les conduits. Après, elle commence à stagner. Dans le pire des cas, on constate un reflux dans la douche par exemple. C’est le genre de signe qui doit vous pousser à solutionner très vite le problème. C’est parce qu’il faudra éviter que l’eau remonte dans les autres conduits du circuit de plomberie.
En outre, l’autre signe d’engorgement des canalisations est l’odeur nauséabonde. Si l’on ne procède pas au débouchage des canalisations, l’air dans la maison sera pratiquement invivable.

Les différentes manières de déboucher ses canalisations

Plusieurs moyens existent pour faire partir les bouchons de ses canalisations. L’utilisation de l’eau bouillante en fait partie. Il suffit de faire bouillir de l’eau dans une casserole et de verser le contenu dans l’ouverture du conduit de l’évier ou de la douche. S’il le faut, vous pouvez verser de l’eau bouillante plusieurs fois dans les canalisations. En outre, l’autre manière d’éliminer les bouchons c’est de réunir du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc et du sel. Il suffit de combiner le bicarbonate de soude avec le sel pour ensuite les envoyer dans les conduits. Ensuite, on verse le vinaigre blanc suivi d’eau bouillante.
Par ailleurs, d’autres moyens tels que la ventouse sont aussi capables de déboucher les conduits. Mais, il faut dire que cet outil est plus adapté aux bouchons moins persistants. Pour l’utiliser, il faudra tout simplement remplir le fond du conduit pour ensuite mettre en place la ventouse sur l’ouverture de celui-ci. Après, on exécute un mouvement de va-et-vient. Si ce procédé ne marche pas, il reste encore le furet. Celui-ci consiste à faire glisser le furet dans le conduit jusqu’à ce qu’il fait face à un blocage. Ensuite, on fait tourner la manivelle de l’outil pour qu’il dégage les bouchons.
Toutefois, il ne faut pas écarter le fait que ces techniques peuvent échouer. Si tel est le cas, il est plus judicieux de confier la tâche au plombier professionnel. Avec lui, vous aurez la garantie de vous débarrasser efficacement des bouchons.

author image

À propos de Bruno

Vous pourriez aimer aussi...

Comment dépanner sa chaudière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *