Se lancer dans le métier d’un boulanger n’est pas une chose facile. Il faut penser à tout : la recherche d’un local, l’étude de marché, le business plan, le marketing, la concurrence, le recrutement, les stages, les matériels de base, notamment le four de boulangerie. Le four garantit la cuisson et la qualité des produits. Il prend une part importante dans le budget.

Le métier d’un boulanger

Le pain a depuis longtemps constitué l’alimentation de base des Français et d’autres pays. Le boulanger est celui qui fabrique le pain courant que nous aimons tellement. Parmi les variantes, citons la baguette ainsi que les pains spéciaux comme le pain complet et le pain de seigle. La boulangerie est souvent associée à la viennoiserie et à la pâtisserie pour la fabrication du pain au chocolat, du pain aux raisins ou des gâteaux et tartes, entre autres.

La fabrication du pain évolue au fil du temps, allant du traditionnel au moderne. Les boulangers essaient de diversifier leurs produits dans le but de répondre aux besoins de chaque consommateur. Nous pouvons actuellement acheter des quiches et des pizzas dans les boulangeries. Si la vente de pains réussit, le secret se trouve dans le four de boulangerie, en plus du savoir-faire du boulanger.

Le choix du four

La fabrication des bonnes baguettes dépend de la cuisson. Cela exige l’utilisation d’équipements de haute qualité, particulièrement le four de boulangerie. Entre les fours à chauffage direct ou indirect, les fours à soles fixes ou mobiles, les fours à bois, électriques ou à gaz, le choix est à la fois difficile et délicat. Puisque le boulanger travaille jour et nuit, il lui faut des fours répondant à plusieurs critères rattachés à la production de masse, à la durée de cuisson, l’objectif étant d’alléger les tâches tout en rentabilisant la production.

Voici des astuces et conseils pour bien choisir un four. Dans le choix du four de boulangerie, il est prudent de bien se renseigner avant d’acheter quoi que ce soit. Les conseils d’amis boulangers sont les bienvenus. Il en est de même pour ceux des spécialistes et des restaurateurs professionnels. Renseignez-vous sur les marques, les options, les caractéristiques, la rentabilité, les garanties, les magasins et tout ce qu’il faut savoir à propos, y compris les prix.

Les caractéristiques d’un four

Chaque boulanger doit déterminer le type de four qui lui convient. Sachez qu’un four de boulangerie se divise en trois compartiments. Un compartiment contenant une ou plusieurs chambres de cuisson munies d’une sole, d’une voûte, d’une bouche et des rives. Un autre pour la source de chaleur à combustible solide ou liquide, à gaz ou électrique. Un troisième pour les accessoires tels les organes de tirage, le thermostat, l’éclairage et le pyromètre.

Les fours à convection

Traditionnellement, les boulangers utilisent des fours à bois. Actuellement, les fours à convection, électriques, à gaz prennent de la place. Ils sont bons pour la cuisson de beaucoup de produits de la boulangerie, avec des niveaux de cuisson différents. Notons que les gâteaux et les pains sont au top avec un four de boulangerie à convection.

Diverses raisons poussent les boulangers à choisir un four de boulangerie à convection. Parmi elles figure le prix. Le modèle à convection est réputé être le plus abordable et le plus pratique. C’est donc le four le plus utilisé en boulangerie pâtisserie. C’est un four moderne, à chauffage indirect, qui se distingue par le mode de transmission de la chaleur. Il n’y a pas vraiment de contact entre la flamme du compartiment source de chaleur et les chambres de cuisson. La chaleur circule par convection à l’intérieur et autour des chambres pour les fours à recyclage thermique, contrairement à ce qui se passe dans les fours à vapeur.

À propos de Zozo

Vous pourriez aimer aussi...

Les problèmes de communication
réussir un évènement commercial
Comment obtenir une promotion en entreprise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.