Le camp est une excellente occasion de développer de liens familiaux, d’amitiés. Il offre une pléthore d’activités permettant aux enfants de profiter du plein air, de développer leurs compétences et de nouer des contacts avec d’autres enfants.

Et, dans l’ensemble, vous apporterez une grande valeur au club, ce qui peut avoir un impact sur l’augmentation de l’effectif, un plus grand impact et une plus grande notoriété. Du point de vue de la gestion du club, l’organisation d’un camp permet à de nombreux membres de ne pas partir en été, sans parler des revenus supplémentaires qui en découlent. Cela dit, il n’y a aucune raison de ne pas organiser un camp d’été dans votre club. Nous allons vous donner quelques conseils pour que vous sachiez par où commencer :

Fixer un objectif clair

Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’à moins qu’il ne s’agisse d’un camp très axé sur la performance sportive, l’éducation doit être plus importante que le sport lui-même. Même dans les camps d’été des clubs professionnels, la transmission de valeurs et le travail sur d’autres compétences prévalent. La performance sportive elle-même est reléguée au second plan. A partir de là, vous devez définir l’objectif des camps. Comme je l’ai dit, il est important que l’objectif prenne en compte le fait de donner aux enfants un éventail de possibilités pour développer leurs compétences sociales et éducatives. Vous devez bien définir le profil des enfants que vous voulez attirer. Celui qui veut beaucoup fait peu. Soyez donc précis dans votre public. Définissez l’âge, le pouvoir d’achat de la famille, les besoins particuliers ou tout autre attribut qui sert à segmenter le profil des personnes que vous souhaitez atteindre. Par exemple : « L’objectif du camp est de promouvoir la pratique du football dans la ville, d’offrir une valeur ajoutée aux athlètes actuels et d’attirer de nouveaux athlètes âgés de 6 à 12 ans ». Cliquez ici pour en savoir plus sur le camping.

Décidez des caractéristiques du camp

Quand je parle de caractéristiques, je ne fais pas seulement référence au sport. Ce point est assez large, car vous pouvez jouer avec différents types de modalité sportive. Mais vous devez également tenir compte d’autres caractéristiques du profil de l’athlète, de la langue ou du type de camp (partiel, toute la journée ou de nuit).

Choisissez votre sport

Bien que votre club participe généralement à des compétitions dans un sport spécifique, le camp d’été ne doit pas nécessairement porter sur ce même sport. En fait, il est très courant d’organiser un camp multisports. N’oubliez pas que l’objectif principal est que les enfants s’amusent.

Votre camp d’été est-il réservé aux membres ou s’adresse-t-il à tout enfant ?

Toutes les personnes qui souhaitent s’inscrire à un camp d’été ne sont pas forcément membres du club. Par conséquent, tout le monde n’ayant pas les mêmes capacités, il serait peut-être préférable de proposer une offre multisports, adaptée à chaque enfant qui s’inscrit. Si vous optez pour un sport spécifique, une bonne option pour être flexible est de choisir de proposer différents horaires par âge et par niveau, de débutant à avancer.

Vous devez décider si vous allez proposer plusieurs langues au camp ou non.

D’une part, il s’agit d’une alternative intéressante pour la plupart des parents. En effet, vos enfants vont non seulement s’amuser et faire de l’exercice physique, mais aussi travailler sur une autre langue. Cette décision dépendra toutefois quelque peu du niveau des moniteurs et des préférences des parents eux-mêmes. Rappelez-vous que nous avons déjà décrit dans la première section le profil de nos athlètes.

Camp d’été en matinée ou camp d’été à temps plein ?

Une autre option intéressante est de proposer l’option de camping à temps plein, comprenant le déjeuner, la classe du matin et même un service de ramassage. En général, les camps sont à temps partiel. La plupart d’entre eux le matin. Proposer un camp d’une journée entière, même pour une ou plusieurs semaines, est une proposition de valeur très importante pour les parents. En offrant plus de valeur, les parents seront certainement prêts à assumer un coût plus élevé. Quoi qu’il en soit, d’un autre côté, il faut à nouveau tenir compte des ressources du club lui-même. Il faut avoir des moniteurs prêts et disponibles pour des journées plus longues, des installations et une logistique qui ne se préparent pas en deux après-midis.

À propos de Cyril

Vous pourriez aimer aussi...

vacances en Espagne
Quelques lieux emblématiques à visiter en France
Escapade en Floride : quelques découvertes artistiques et culturelles à envisager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *