• L'investissement immobilier locatif intelligent: Itinéraire vers votre future semaine des 7 dimanches

Souhaitez-vous acheter un bien immobilier ? Toutefois, ce n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre, ni par où commencer, surtout s’il s’agit de votre premier achat, non ? En revanche, une chose est sûre ! Pour réussir et sécuriser votre acquisition, il vous faut une organisation et plus de vigilance. Vous devez vous préparer.

Justement, le but de cet article est de vous guider pas à pas, et de vous donner les différentes étapes d’un achat immobilier.

N’oubliez pas que de bons conseils et une bonne préparation seront des meilleurs alliés pour réussir cette grande étape. Retrouvez-les ci-après !

Définir le budget

Avant d’affiner vos critères de recherche concernant le bien immobilier à acheter, la première étape de ce projet est la définition précise de votre budget d’achat. Même si vous décidiez de faire appel à une agence immobilière comme Immo de FRANCE ou autres, il est difficile de lancer votre recherche immobilière si vous ne savez même pas quel montant vous allez y consacrer.

Il est évident que l’achat immobilier nécessite une importante somme d’argent. Ainsi,vous devez vous y préparer. Dans le cas où vous n’auriez pas la somme requise, commencez à demander une simulation de financement à votre banque ou à un courtier. Cela vous permettra de connaître votre capacité d’emprunt immobilier ainsi que d’estimer le coût total de votre futur crédit.

Plusieurs éléments vont vous permettre d’estimer votre budget d’achat, à savoir :

  • Vos revenus, notamment les revenus nets avant impôts
  • Votre apport immobilier
  • Les conditions bancaires et la durée d’emprunt

Déterminer les critères de votre bien immobilier

Pour cela, il vous convient de faire le point sur vos besoins et vos envies pour affiner les critères de recherche. Par exemple :

  • Souhaitez-vous acheter une maison ou un appartement ?
  • Préférez-vous faire des travaux de rénovation ou voulez-vous acheter une habitation clés en main ?
  • Quel est le nombre de pièces ? Surface minimale, terrasse, ascenseur, balcon, accessibilité en transports, nombre de chambres, établissement scolaire du quartier, etc.

Faire une liste de vos besoins vous permet de cibler plus facilement et efficacement les biens répondant à vos critères et d’éviter les visites inutiles.

Lancer les recherches

Actuellement, la recherche d’un bien immobilier peut être faite par de multiples manières, dont :

  • Accompagnement via une agence immobilière
  •  Consultation d’annonces en ligne sur des sites spécialisés
  • Bouche à oreille : vous pouvez vous renseigner auprès de vos voisins ou autres sur les biens à vendre dans votre secteur.
  • Etc

Si vous faites appel à un agent immobilier, vous devez vous renseigner sur un certain nombre d’éléments. Pour cela, demandez-lui :

  • La surface carrez du bien
  • Son plan
  • Le diagnostic immobilier
  • Son emplacement précis
  • L’environnement en copropriété
  • Le montant de charges s’il s’agit d’un appartement
  • Le montant des impôts locaux
  • Et surtout les raisons pour lesquelles me propriétaire le vend

 Rédiger une offre d’achat

À l’issue de la visite, vous avez constaté que le bien immobilier répond correctement à vos besoins, n’hésitez pas à bloquer rapidement le créneau. Ainsi, vous pouvez faire rapidement une offre d’achat.

En effet, cette étape vous permet de concrétiser votre projet immobilier. Pour ce faire, il vous suffit de remettre au vendeur votre offre d’achat, de préférence par écrit. Vous devez y mentionner :

  • Les coordonnées des deux parties
  • L’adresse du bien et sa description
  • Le prix d’acquisition que vous proposez
  • Le délai de validité de votre offre : généralement, la plupart des acquéreurs fixent une durée d’une à deux semaines. Ce délai lui permet de réfléchir s’il va accepter ou rejeter votre offre.

Pour rassurer le vendeur et pour le convaincre, adressez-lui également :

  • Votre simulation de financement
  • Une lettre de motivation
  • Une lettre de confort établie par un courtier ou la banque. Cela permet de garantir que votre financement est solide et validé.

Sachez que le vendeur peut vous faire part d’une contre-proposition en cas de rejet de votre offre. N’oubliez pas que vous pouvez accepter ou refuser. En revanche, s’il accepte, vous allez passer à la signature du compromis de vente.

Signer un compromis de vente

Cette étape vous permet de sécuriser la transaction immobilière. À vrai dire, il s’agit d’un avant-contrat qui exprime clairement les termes et les conditions de la vente. Plus précisément, il fonctionne comme une réservation. Libre à vous de continuer jusqu’au bout ou de faire marche arrière. En fait, vous avez 10 jours pour vous renoncer sans justification si vous ne voulez plus le bien. Au-delà de cette durée, il sera difficile d’annuler l’achat, sauf si l’une des conditions suspensives de l’avant contrat se réalise. Par exemple, vous n’avez pas reçu votre financement.

Généralement, le compromis de vente doit indiquer les informations suivantes :

  • Sur le vendeur et l’acheteur, notamment les coordonnées
  • Sur le bien immobilier : adresse, origine, description détaillée, etc
  • Sur la transaction : montant des honoraires du professionnel chargé de la vente, prix de vente, modalité de paiement, durée de validité du compromis de vente, etc.

Obtenir le financement

Après avoir signé le compromis de vente, il est temps pour vous de trouver un prêt immobilier pour financer votre projet.

En fait, vous disposez de 60 jours pour trouver le financement nécessaire pour l’acquisition de votre bien. Pour ce faire, rassembler tous les documents obligatoires, comme :

  • Vos justificatifs d’identité
  • Pièce justificative de revenus, notamment vos bulletins de paie
  • Relevés de compte des 3 derniers mois
  • Fiches d’impositions

N’oubliez pas que le temps imparti à votre recherche de financement est limité. De ce fait, vous devez faire vite ! Pour accélérer la démarche, faites appel à un courtier immobilier ou faites directement une demande à votre banquier.

Lorsque vous recevez enfin une offre de prêt, la loi Scrivener vous ordonne d’attendre 10 jours avant de la signer.

Signer l’acte de vente

Enfin, vous allez maintenant devenir officiellement propriétaire ! Bonne démarche !

Généralement, la signature de l’acte de vente intervient dans les 3 mois suivant celle du compromis de vente. En effet, il doit prendre la forme d’un acte authentique établi par un notaire.

Pour cela, il est possible d’engager un seul notaire ou deux qui représentent chaque partie.

Une fois que vous avez signé l’acte de vente, les clés de la maison ou de l’appartement vous sont remises contre le versement de la somme prévue pour le bien en question ainsi que les frais notariés.

À propos de Zozo

Vous pourriez aimer aussi...

Pourquoi faire appel à un bon courtier immobilier ?
vivre à monaco
Comment choisir une agence immobilière lors de l’achat d’une maison ?

1 commentaire

  1. Bonjour à tous ! Je sais que c’est un peu hors sujet mais je me suis dit que je devais demander. Serais-tu intéressé par un échange de liens ou peut-être par la rédaction d’un article de blog ou vice-versa ? Mon blog aborde beaucoup des mêmes sujets que le tien et je pense que nous pourrions grandement bénéficier l’un de l’autre. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à m’envoyer un e-mail. J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles ! Au fait, votre blog est magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *