Le SEO demande de gros travaux quand on veut l’optimiser. Pour avoir un bon référencement naturel, il faut non seulement avoir une connaissance développée des tâches techniques à effectuer, mais aussi être en parfaite connaissance des erreurs à éviter. Le domaine n’est pas encore totalement cerné. Les petites fautes méritent d’être soulevées pour ne pas en commettre à l’avenir.

Absence totale de balises alt

Vous ne connaissez pas les balises alt ? Ce sont des balises destinées à identifier le contenu des images du site. En effet, ce ne sont pas seulement les textes qu’il faut optimiser. Les images comptent aussi pour le SEO. Elles comptent beaucoup comme le reste des contenus qui sont présents dans le site, entre autres les titres et les méta-descriptions. Google aura facilement la main sur les images avec des balises alt et pourra les répertoriés et les classifier dans les moteurs de recherche d’images.
Le manque de balise alt est une erreur SEO très observée. Peut-être que peu connaisse le sujet. Pourtant, les légendes d’image permettent également d’ajouter des mots-clés pour encore plus de visibilité pour les moteurs de recherche et ainsi obtenir un référencement naturel boosté.

Dysfonctionnements au niveau des sites : images ou lien cassés

Les différentes anomalies techniques dans les sites nuisent grandement au référencement naturel. En effet, c’est l’expérience utilisateur qui sera le premier à être mise en péril. Les internautes ne resteront pas longtemps dans un domaine qui ne présente que des erreurs d’affichage, des liens de redirection qui ne mènent à rien d’autre qu’une page 301… De plus, Google arrive à détecter les images qui ne s’affichent pas dans les sites.
Ces problèmes proviennent cependant de pannes locales. En d’autres termes, avec le temps, quelques fonctionnalités du site tendent à se détériorer, les liens se cassent, des images disparaissent, etc. C’est pourquoi il est important d’entrevoir des révisions périodiques des domaines. Les vérifications se pencheront notamment sur les liens hypertextes, les images logiquement, mais également sur l’ouverture de chaque page et rubrique disponible dans le site. Pour information, Google mesure l’expérience utilisateur par le temps passé par l’internaute dans un domaine, le nombre de clic effectué ainsi que les avis.

Une mauvaise structuration des contenus

Le SEO est un analyste de niveau supérieur de contenu publier sur le web. Il lit systématiquement les pages pour y relever des mots clés pour ensuite les proposer aux internautes à la recherche d’informations. Mais il faut quelque fois aider ce moteur à se retrouver dans le site. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir une structure compréhensible par ce robot au niveau de son domaine. Sur le sujet textuel, les balises sont les plus importantes à avoir comme guide à la lecture automatique. En effet, les titres et sous-titres doivent comporter chacun leur baliser respective, à savoir les H1 et les H2, H3 et ainsi de suite.
Commençons par le H1, celle-ci débute la lecture parce qu’elle est utilisée au niveau des titres principaux des articles. Comme il énonce le sujet principal, Google le préfère par rapport à d’autres, car il peut faire l’objet d’un élément de réponse à une requête. Le titre est référence dans ce cas, il est essentiel de l’indiquer au moteur, surtout s’il comporte des mots clés. Généralement, on retrouve un H1 pour un article et pas plus. Les autres sont disposés en H2 ou H3 en fonction dans une même page.

Avoir des contenus pauvres sémantiquement

Un contenu est souvent qualifié de bon lorsqu’il manie bien la langue, utilise des phrases simples compréhensibles, traite des sujets intéressants et pertinents. C’est la voie à suivre si on veut exceller dans la stratégie de contenu. Mais il est aussi important d’ajouter des mots-clés. Dans ce contexte, il est possible de générer ces éléments spécifiques avec des outils. Sinon, avec un rédacteur spécialisé, l’on obtiendra forcément des textes qualitatifs. Ce dernier s’efforce en effet de varier le vocabulaire utilisé et augmenter en même temps les chances d’apparaitre dans les résultats de recherche.

author image

À propos de Simon

Vous pourriez aimer aussi...

Utilité d'un site internet
Rédacteurs web, un métier.
site web personnel en Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *