Le secteur de l’immobilier étant en plein essor, vous pourrez y investir afin de générer des revenus. L’une des méthodes envisageables pour rentabiliser vos acquis immobiliers est de les mettre en location. Toutefois, ce procédé doit respecter certaines étapes. Les voici.

Définissez le projet locatif (type de location)

La définition du projet locatif est la première étape lorsqu’il s’agit de louer votre bien immobilier. Cette étape précède toute forme de gestion immobilière paris. En effet, avant de louer votre bien, il est primordial de déterminer la façon dont vous souhaitez le louer. Vous pouvez opter pour une location nue ou pour une location meublée. Déterminez par suite si le bien doit servir comme résidence principale ou secondaire.

Par ailleurs, il faut rappeler que la situation géographique de votre bien et la législation en vigueur sont des facteurs déterminants pour le choix du type de location que vous pourrez proposer au futur locataire.

D’un autre côté, il faudra établir un bail de 3 ans avec le locataire lorsque vous mettez votre bien immobilier en location nue sur une longue durée. Le type de bail à établir vous contraint à attendre le départ de votre locataire avant de proposer la location à une autre personne. De ce fait, il n’est pas possible de résilier le contrat même si vous avez une meilleure proposition. Il est néanmoins plus rentable de louer un appartement meublé, car les meubles peuvent être une source supplémentaire de revenus. Que cela soit une location saisonnière ou de courte durée, les bénéfices d’une location meublée sont toujours plus importants que dans le cas d’une location nue.

À Paris par exemple, il est difficile, voire impossible, de louer votre appartement comme une résidence secondaire en courte durée. Si vous devez le faire, il faudra entamer un processus de demande d’autorisation auprès de la mairie. Malheureusement, ce processus donne très rarement un aboutissement heureux. Il est par contre possible de louer votre bien immobilier comme résidence principale sur une courte durée sans une autorisation municipale.

Votre projet locatif devra également inclure le type de locataire recherché. Il pourra s’agir par exemple, des étudiants ou d’une famille. Il est conseillé de mettre votre bien en location nue pour les familles et en location meublée pour les étudiants.

Faites les diagnostics immobiliers obligatoires

Avant de mettre votre bien immobilier en location, vous devez réaliser des diagnostics immobiliers. En effet, ces diagnostics seront la preuve que votre bien répond aux exigences de la législation. Ainsi, vous serez appelé à faire le diagnostic de performance énergétique, le diagnostic du risque d’exposition au plomb, l’ERNT, le PPR, le diagnostic électricité et gaz, et bien d’autres.

Il est à noter que le caractère obligatoire de ces diagnostics est déterminé par les caractéristiques de votre bien immobilier. Les résultats de ces diagnostics devront par ailleurs, figurer dans le contrat de bail que vous établirez avec le locataire. Il est donc utile de les réaliser quel que soit le cas de figure.

Estimez votre loyer

Après avoir déterminé le type de location que vous pouvez proposer, vous devez par la suite estimer son prix. En effet, il est primordial de faire une bonne estimation, car lorsqu’elle est mal faite, vos locataires ne resteront pas longtemps dans vos locaux. Pire, il vous sera difficile d’en trouver d’autres.

Ainsi, votre estimation doit dans l’ensemble tenir compte de votre zone d’habitation, de la surface au sol ainsi que la surface loi Carrez du bien. Vous devez aussi tenir compte de la qualité du mobilier et de la qualité des équipements fournis lorsqu’il s’agit d’une location meublée. Des critères comme la disponibilité d’un ascenseur peuvent entrer en jeu pour l’estimation de votre bien. Il s’agira de vous informer sur les prix pratiqués dans votre zone afin d’avoir une idée de la fourchette de prix dans laquelle rester.

En effet, pour tirer plus davantage de votre bien immobilier, il faut surtout le mettre en valeur. Il s’agira d’effectuer des travaux de rénovation au besoin et d’aménager l’intérieur avec des rangements afin d’optimiser les espaces. Si tant est que vous n’avez pas forcément une idée claire du prix que vous devez fixer, vous pourrez vous servir d’un simulateur de loyers. Il est également possible de vous référer aux annonces d’agence de gestion immobilière paris. Pour finir, vous pourrez contacter un expert en gestion locative qui pourra également vous aider à estimer le prix votre bien.

Recherchez le locataire

Une fois que vous passez toutes les autres étapes, vous pouvez pour finir, chercher un locataire. Pour votre recherche, vous pourrez faire des annonces sur des plateformes gratuites conçues à cet effet ou auprès d’une agence de gestion immobilière paris. Vous pouvez également passer par des plateformes de location de particulier à particulier (PAP).

Aussi, vous pouvez opter pour les services d’un gestionnaire de locatif pour la recherche d’un potentiel locataire. Ce dernier va alors se charger de rechercher le locataire à votre place et de lui faire visiter les locaux au moment opportun. Il est conseillé de confier votre recherche à ces professionnels, car ils ont accès à des plateformes qui leur sont spécialement destinées. Ces plateformes sont un atout important, car elles drainent un monde important de personnes à la recherche de locatif.

author image

À propos de Sarah

Vous pourriez aimer aussi...

vivre à monaco
Comment choisir une agence immobilière lors de l’achat d’une maison ?
agent immobilier expert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *